Nous 3, le retour aux States version cow boy !
Aout 2011, cap au Nord ouest, puis côte est.... un nouveau périple de 5 semaines... Cliquer sur "Archives" dans le menu pour voir la liste des articles

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Album photo
Mes amis

Mes albums

Rubriques


Sites favoris



Incursion dans le CONNECTICUT

Jeudi 25 Août – 238Kms – Depuis le départ = 6.100 Kilomètres


Une super soirée et une non moins super nuit dans notre « Vineyard harbor motel », où nous nous sentons comme chez Nous; un des meilleurs plans du voyage = 140$ la nuit c'est vous dire.

Les enfants nous ont quittés pour s'offrir un restau en amoureux et ont tâté du « lobster » grillé à la « gargotte » du coin; Aurélien a choisi une bouteille d'Albarino cuvée Rias baixas (il est bien ce petit, il a surtout bien retenu les leçons de dégustations de Papa et Maman...) Je n'apprendrai rien à mon grand ami Patrick D. sur le choix éclairé du Fiston, sachez que le cépage Albarino est élevé dans les vallons de la Gallice, doucement humidifié par les embruns de l'Atlantique portés par les alizés de la Costa Da Morte et que le Rias baixas est un cru par rapport à l'appellation.

Pour nous deux le dîner classique = salade de légumes + avocats, cheddar mild et baguette fraiche achetée à prix d'or au « Stop & shop » du coin, et glace Haggendass pour le dessert. Ah nous nous laissons pas dépérir!!!

 

Lever plus tôt que de coutume pour ranger nos affaires (jje peux vous affirmer que nous sommes chargés; faire tout tenir dans le coffre révèle un talent de déménageur aguerri!!), et surtout prendre le ferry pour rejoindre le continent. Traversée agréable comme à l'aller; arrivée sur Cape cod, vite en sortir, pour rejoindre une route côtière et ensuite une petite interstate qui nous conduiront à Newport, état de Rhodes Island.

 

Hélas, à peine arrivés sur le continent, nous retrouvons le temps lourd et moite, insupportable que nous avions laissé à Boston. En plus le temps se couvre méchamment et, comme de bien entendu, nous n'allons pas vers le beau temps!!!.

A Newport il fait carrément brumeux, sans contrastes ni perspectives, lourd, humide... Un temps de M..... quoi!!!

Et c'est bien dommage car les bords de mers engazonnés jusqu'aux plages, les criques abritant des coquettes marinas, les rias qui s'enfoncent à l'intérieur des quartiers d'habitations, les falaises à pic qui se jettent sur des brisants, les quartiers « chicos » avec vue imprenable sur l'océan, les ports naturels où sont amarrés des yachts somptueux, les anciens docks et les anciennes darses joliment réhabilités en boutiques et restaurants, l'ambiance bords de mer sans chichis des villes maritimes, dont les habitants vivent de et pour la mer depuis des lustres (pas comme à Capecod où on se situe dans la plaisance de parvenus et où on allume plus souvent le moteur que l'on targue les voiles),.... et bien tout ça hélas nous ne le verrons pas car noyé sous un ciel plombé qui interdit tout cliché..

 

Je suis abattu, mais vraiment... La Côte Est ne nous aura rien épargné. La journée où enfin nous prenions du plaisir, en fredonnant la chanson du Gars de chez nous (Serge LAMA) « j'aime les ports de l'Atlantique.... »

Nous nous rabattons sur « Bellevue Avenue », pour parcourir le « Cliff Trail », chemin sur la falaise style chemin des contrebandiers chez nous, afin d'admirer un concentré des plus belles demeures des USA, que des milliardaires firent ériger dès le 19ème siècle.

Il s'agit de magnifiques et luxueux châteaux et Manoirs que les « gros friqués » Newyorkais s'offrirent pour y passer l'été, construits au milieu de parcs aux arbres centenaires, dans lesquels tiendraient pas mal de villages de chez nous....Une des plus célèbre demeure fut construite par la célèbre famille « Vanderbilt », qui avait fait fortune dans les chemins de fer. (Qd on voit l'état du réseau ferré américain aujourd'hui, j'espère que depuis ladite famille a orienté ailleurs ses investissements...) La demeure de 70 pièces est un véritable palais du style renaissance italienne. Une autre, toute en pierres de taille, ressemble à un véritable manoir écossais. Une autre « the Elms », datant de 1898, est une copie du château d'Asnières en banlieue parisienne....

Evidemment, je précise qu'entretemps les fortunes de la fin du 19ème se sont pas mal dissoutes, d'abord dans la grande dépression des années 30, et surtout dans le gaspillage des héritiers imprévoyants qui dilapidèrent des fortunes colossales. Aujourd'hui, il reste encore QQ somptueuses demeures privées, mais l'essentiel sert de bâtiments publics (Université de Newport, association du conservatoire, musées...), ainsi que de bâtiments commerciaux, sièges sociaux de prestige...

Ballade intéressante malgré le mauvais temps. On touche de prés à la véritable Fortune financière, celle qui reste inconcevable dans sa dimension pour nous, très loin de ces parvenus et ploucs du Massachusetts.

Petit lunch rapide sur une plage au sable gris, aux eaux sombres et battue par le vent violent et lourd d'humidité; nous quittons NEWPORT après une visite des anciens docks, et prenons le fameux « newport bridge » immense pont de 3 miles qui enjambe un bras d'océan utilisé par les plus gros cargos et portes- conteneurs et pénétrons par l'I95 dans le CONNECTICUT

 

Oui, vous l'avez compris l'état de Rhodes Island (The Ocean State) est le plus petit des états américains – 4.000Km² dont 41% sont recouverts par la flotte!! Qd même plus grand que le Luxembourg (2.500Km²...).

Dans le CONNECTICUT nous faisons halte pour une nuit à Mystic, petite bourgade de part et d'autre de l'I95, connue surtout pour son fameux musée maritime à ciel ouvert « le Mystic Seaport Museum ».

Nous sommes très gentiment accueillis par Kay, la propriétaire du « Brigadoon bed & breakfast ». Nous y avons loué 2 chambres indépendantes et de ce fait occupons toute une aile de la « mémorable » bâtisse; construite en 1740 pour le corps du bâtiment où nous nous trouvons justement, le reste a plus d'un siècle. Nous nous y sentons immédiatement à notre aise, Kay faisant tout pour : nous offre biscuits faits maisons et boissons d'accueil, nous met une cuisine à dispo, un frigidaire rempli à ras bord de boissons pour les guests, un jardin aménagé pour l'apéro, un congel pour nos « ice-packs »... Bref tout va bien dans le CONNECTICUT, nous retrouvons l'Amérique que nous connaissons; comme dans le super marché de Mystic où l'employé à qui nous demandions un renseignement, après nous l'avoir donné a commencé à nous raconter sa journée... Ca dans le Massachusetts, ça n'arrive jamais!!!!

voilà demain si le temps le permet, nous vous mettrons une photo du B&B vous verrez c'est « mimiche » tout plein.


Bises à tous et bonne nuit les petits

Béatrice, Norine, Aurélien et.......Hubert... ...(oui des fois que vous oubliâtes mon Blaze!!)


Publié à 19:29, le 26/08/2011, Newport
Mots clefs :
Ajouter un commentaire

au fil de la lecture!!!!!!

Plusieurs jours a rattraper!mais sans problème j'adore les explications d'Hubert bravoooooooo!
Le pays de "alice au pays des merveilles" est un peu dur pour l'ordre mais que c'est joli toutes ces maisonnettes,ils sont bien courageux pour entretenir leur bibelot?
Les photos rentrent dans mon fichier pour toutes ces merveilles,ainsi que vos mines resplendissantes qui font plaisir à voir!!!!!C'est bien de voyager en votre compagnie,merci!bbj

Publié par janou à 09:15, 26/08/2011

Lien

connectés au connecticut !

Elle est facile celle-là ! Bises

Publié par Eric à 13:23, 26/08/2011

Lien